OCT.

Cinq conseils pour investir en période d’inflation

Dans un contexte économique et financier complexe, l’épargnant doit investir avec méthode et privilégier les supports adaptés à un environnement radicalement différent.  

Les épargnants français ont massivement investi dans l’assurance-vie sur les unités de compte depuis le début de l’année : 41 % des versements ont été affectés à ces supports non garantis. Mais ce chiffre pourrait retomber comme un soufflé, car les performances 2022 risquent d’être très décevantes.  

« Dans une optique de long terme, il est néanmoins important de diversifier son contrat car avec le niveau d’inflation actuel, le rendement du fonds en euros ne permettra pas de protéger son capital de l’érosion monétaire », pointe Stellane Cohen, présidente d’Altaprofits. En outre, des opportunités subsistent pour les investisseurs prêts à prendre un peu de risque et à patienter quelques années. Voici comment les saisir.

Investir progressivement

C’est dans les baisses de marché que se construisent les performances futures, aiment rappeler les professionnels de la gestion. Autrement dit, il faut savoir profiter des baisses des actions pour investir à bon marché et profiter du rebond. Cependant, avec les incertitudes qui pèsent sur l’économie, difficile de prédire quand celui-ci surviendra. Dans ce contexte, mieux vaut garder des liquidités à placer pour profiter d’une baisse excessive sur les marchés. Un tel comportement pourra satisfaire les accros aux actualités financières. Pour les autres, une technique simple consiste à investir de manière régulière et progressive. « Il faut utiliser une option disponible dans la plupart des contrats pour lisser automatiquement son investissement, sur 12 mois par exemple », préconise Thomas Delannoy, directeur général adjoint de l’Asac-Fapes.

Miser sur les fonds obligataires à échéance

Meeschaert AM, Sunny AM, Edmond de Rothschild AM, Carmignac… On ne compte plus les sociétés de gestion ayant lancé ces dernières semaines des fonds obligataires à échéance. Le concept ? Ces fonds ont une durée de vie limitée dans le temps. Leur échéance se situe souvent entre 2027 et 2028. A leur lancement, les gérants achètent des obligations émises par des entreprises. Ils les gardent jusqu’à leur échéance et se font rembourser à terme, juste avant la dissolution du fonds. Pendant ce temps, ils perçoivent les intérêts.

Read Also :  18 Hotels With Epic Wedding Arrivals

Leave a comment